It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Mer 5 Sep - 15:13

ROMÉO & OZ

❝ save the alpaca, save the world ❞

Ozalee était complètement dépassée par la situation et pourtant, elle s'était bien dit qu'un jour ça allait tomber sur elle. Cette nuit, la permanence devait être assurée par un vétérinaire qui avait dû partir en urgence pour un cas, laissant la néo-zélandaise seule à l'accueil. Et à peine un quart d'heure plus tard, il était là : un véritable alpaga, dans le hall de la clinique vétérinaire ! Oz était restée complètement bouche bée. Certes, elle avait déjà entendu que de tels animaux pouvaient être domestiqués, mais ici, à New York ? L'animal était blessé, de toute évidence, et malgré les observations & premiers soins de la jeune femme qui n'était encore qu'étudiante, l'état de l'animal ne semblait pas s'arranger. « Bah, il était petit et mignon quand je l'ai trouvé en vacances en Amérique du sud, alors je l'ai ramené... Mais il s'est enfui, et quand je l'ai retrouvé, il était dans cet état. » avait fini par expliquer le propriétaire de l'animal original &, plus inquiétant, mourant.

Cédant à la panique, la jeune femme retourna à l'accueil et saisit de ses mains tremblantes le combiné téléphonique, ce pour quoi elle avait été engagée en premier lieu. Elle bipa le vétérinaire de garde, mais celui-ci ne la rappela pas. Alors, elle sortit son portable & parcourut son répertoire jusqu'à trouver le numéro de Roméo, qui avait été son supérieur l'année précédente durant l'un de ses stages et avec qui elle avait gardé le contact depuis. Elle l'appela donc, mais après quelques sonneries, tomba sur le répondeur : tant pis, elle n'avait vraiment pas d'autre alternative. La voix tremblante, elle décida de laisser un message. « Roméo, c'est Oz... Ozalee. S'il te plaît, viens vite à la clinique, j'ai... un alpaga blessé et je sais pas du tout quoi faire... S'il te plaît, ou rappelle moi ou envoie moi quelqu'un... » Pressée par le propriétaire de l'alpaga qui paniquait lui aussi, Ozalee raccrocha & retourna auprès de l'animal, espérant que son ami aurait son message & la rejoindrait au plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Mer 5 Sep - 17:51

Roméo avait passé sa journée à la clinique et était rentré pour une fois plus tôt, puisqu'il était chargé de récupérer Lucas à la crèche aujourd'hui. Ils s'arrangeaient généralement avec Nahla pour y aller une fois sur deux histoire que chacun puisse faire des heures supplémentaires, surtout Roméo qui passait parfois énormément de temps à la clinique. Ce n'était pas une question d'argent, juste sa passion au point d'en oublier de regarder l'heure de temps en temps, même s'il tentait de se limiter pour avoir une vie de famille plus ou moins normale. Aujourd'hui, il avait donc pris le temps de souper à la maison et de passer du temps avec Lucas, mais aussi avec Callan qui venait régulièrement les voir. Par chance, il s'entendait à merveille avec le frère de sa compagne et passait parfois plus de temps avec lui qu'avec Nahla elle-même. Ses déplacements l'ennuyait, mais ce n'était pas faute de l'avoir sur dés le début, donc il avait tout interêt à se taire et l'accepter.

Une fois au lit, il programmait son réveil pour 5h00 le lendemain, pour povuoir être à 7h00 à la clinque, avant de prendre Nahla dans ses bras. Depuis l'arrivée de Jayden en ville, le jeune homme profitait un maximum de leur instant de calme, sentant très bien la tempête arriver sans avertissement. Il fut tiré de son sommeiil à 2h30, lorsque son téléphone sonna, mais son temps de récation était bien trop long pour qu'il n'aie eut le temps de décrocher. Après être sortit de la chambre, il écoutait le message d'Ozalee auquel il répondait par un simple " J'arrive " et fini par s'habiller dans un silence de marbre avant de quitter l'appartement pour se rendre à la clinique. Adieu sa nuit, bonjour Oz'. Arrivé sur les lieux, il se garait et se rendit dans la salle 4 où se trouvait généralement les patients qui débarquaient en pleine nuit. « J'ai fait au plus vite... » s'excusait-il tout en enfilant sa blouse stérile et des gants, avant de s'approcher de l'animal clairement mal en point. « Qu'est ce que tu lui a déjà fais? » Il se doutait qu'Oz' ne l'avait pas laissé dans cet état et préférait ne pas aller lui ré-injecter une autre dose de médicament inutile, voir mortelle.


HJ - ça craint, elle doit être horrible cette réponse, je ferai une mini mise en page en rentrant mais je l'ai faite entre 10 check-in à l'hotel XD
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Mer 5 Sep - 18:09


Ozalee n'était pas souvent devant le fait accompli depuis qu'elle était à New York, et elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle perdait autant son calme. Plus jeune, lorsqu'elle avait suivi sa mère qui travaillait dans une réserve néo-zélandaise, elle n'avait eu aucun mal à aider celle-ci lors de ses soins... Mais là, elle était devant un animal qu'elle n'avait jamais étudié, et très rarement vu dans les nombreux zoos qu'elle avait visité. En plus de ça, elle n'était pas titulaire, elle ne devrait pas prodiguer de soins aux animaux... Et pourtant, elle ne pouvait pas se résoudre à regarder l'animal souffrir devant ses yeux sans agir. A cet instant, peu lui importait qu'une inspection surprise passe, elle serait même bien contente de trouver quelqu'un pour lui porter assistance. Et le propriétaire n'arrangeait rien ! Il ne cessait de tourner autour de la table où il avait posé son animal, ne cessant de poser des questions à Ozalee qui, normalement adorable, avait bien du mal à garder toute sa patience.

L'animal était un peu calmé lorsqu'elle vit enfin Roméo passer le pas de la salle où elle avait fait mettre l'alpaga. Aussitôt, l'énorme poids qui lui compressait la poitrine d'angoisse s'évapora et elle adressa un regard empli de remerciements au jeune homme. « J'ai fait au plus vite... » Elle hocha la tête et, en le voyant s'approcher de l'animal, recula immédiatement d'un pas pour le laisser prendre le contrôle. « Merci d'être venu... » répondit la jeune femme en liant ses doigts pour les tordre d'anxiété. « Qu'est ce que tu lui a déjà fais? » Se remobilisant en réalisant que Roméo lui posait une question, elle hésita un instant en regardant ce qu'elle avait sur la table & reprit ses esprits. « Je lui ai donné un peu de morphine, et j'ai désinfecté ses plaies. Là, et là, on dirait qu'il a été mordu, je dirais par des chiens. Il a aussi la patte avant droite cassée, et là... » Elle désigna un point au bout d'une morsure ; en effleurant le pelage de l'animal, elle le sentit paniquer sous ses doigts. « J'ai peur que quelque chose ait été perforé... » avoua-t-elle, levant les yeux vers Roméo en espérant qu'il saurait prendre le contrôle de la situation.

C'tait parfait :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Jeu 6 Sep - 11:27

Un Alpaca... Roméo se demandait si l'homme s'était sincèrement pris d'affection pour l'animal en question, ou s'il cherchait juste à paraître orignal. Prendre un chien ou un chat - à la limite un furet - était beaucoup trop commun pour certaine personnes, il faut croire qu'il ne réalisait pas qu'ils étaient à New York. En campagne, encore que, ça pourrait lui sembler normal mais ici, c'était complétement incompréhensible. C'était triste de penser ça, mais il en arriver à se demander si l'animal en question ne serait pas mieux mort. Il n'imaginait même pas le stress que cela devait être de vivre dans ce stress et ce bruit permanent, aussi loin de son milieu naturel. Soit, ses leçons de morale viendraient par la suite, puisque pour l'instant, la priorité était de le sauver. « Merci d'être venu... » Roméo lui adressait un simple signe de tête, c'était tout à fait normal, bien qu'il ne soit - logiquement - pas la personne à appeler cette nuit.

Il commençait à examiner l'animal, en prenant soin de le toucher le moins possible, pendant qu'Ozalee réfléchissait aux soins déjà apportés. Il ne l'avait jamais vue dans cet état, ce qui ne le rassurait pas vraiment s'il avait besoin d'aide de la part de mains assurées. « Je lui ai donné un peu de morphine, et j'ai désinfecté ses plaies. Là, et là, on dirait qu'il a été mordu, je dirais par des chiens. Il a aussi la patte avant droite cassée, et là... » Il observait les morsures en question et s'arrêtait en grimaçant sur le point qu'Oz lui désignait. « J'ai peur que quelque chose ait été perforé... » Peut-être pas, mais c'était assez probable. Roméo pris le temps de passer sa main sur la tête de la bête, la laissant renifler quelques secondes pour la rassurer, avant de se concentrer à nouveau sur ses plaies. « Tiens le au calme, on va lui faire un scanner. » Il retirait ses mains de l'animal pour laisser Oz' le surveiller pendant qu'il attrapait le scanner mobile pour l’amener près de la table. C'était beaucoup plus couteux mais aussi moins douloureux que s'il ne l'observait à mains nues. Une fois l'appareil allumé, il se tournait vers le maître en question qui commençait déjà à l'énerver et qui contribuait clairement à la panique d'Ozalee. « Sortez svp ! On vous tient au courant au maximum mais vous devez quitter le cabinet. » Il voulu protester mais compris rapidement qu'il n'avait pas vraiment le choix. Une fois dehors, Roméo lançait de manière assez ironique « Mon pauvre, t'es pas gâté... » Il s'adressait à l'animal mais observait surtout Oz' avec un sourire pour tenter de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Jeu 6 Sep - 12:18


Ozalee avait un... "truc" avec les animaux. Elle ne se l'était jamais expliqué, sa mère lui en avait parlé une fois, lui disant qu'elle était comme elle plus jeune. Mais avec l'alpaga, c'était comme avec tous les autres animaux dont elle avait dû s'occuper jusqu'à aujourd'hui : un lien se créait instantanément entre eux, & il fallait avouer qu'Oz était plus généralement compatissante envers les animaux qu'envers les humains. Et là, elle avait beau ne même pas connaître le sobriquet que lui avait donné son propriétaire, elle avait profondément peur pour l'animal ; perdre un animal, ça lui était déjà arrivé, et elle n'avait pas tenu le coup... Fort heureusement, le vétérinaire titulaire qu'elle avait assisté avait été compréhensif, et il l'avait même prise dans ses bras pour la rassurer.

« Tiens le au calme, on va lui faire un scanner. » lui indiqua Roméo après qu'Ozalee lui ai dévoilé toutes ses observations sur l'animal. S'exécutant, Oz maintint l'animal avec douceur, lui caressant la tête - partie indemne - pour le rassurer. Et le propriétaire qui continuait... Oz était loin d'être violente, mais si ça continuait comme ça, elle allait l'assommer & ça lui bouclerait peut-être enfin le clapet ! En revenant vers elle, Roméo sembla le remarquer et, encore une fois, il intervint avec plus de force que la frêle standardiste de nuit. « Sortez svp ! On vous tient au courant au maximum mais vous devez quitter le cabinet » Oz eut peur que le propriétaire réplique, mais il finit par abdiquer et sortir de la salle, faisant soupirer la néo-zélandaise d'un profond soulagement. Evidemment, elle n'allait pas se plaindre : c'était loin d'être dans son caractère, et maintenant qu'il était parti, elle l'oubliait déjà.

« Mon pauvre, t'es pas gâté... » Ozalee continuait de caresser l'alpaga pour le rassurer, et elle releva les yeux vers Roméo en l'entendant, captant son regard & son sourire. En réponse, ce fut un sourire de remerciements qu'elle lui adressa. « Regarde... » dit-elle en relevant les yeux vers le scanner au-dessus de l'animal. Libérant l'une de ses mains, elle désigna ses organes indemnes. « Oh, j'ai jamais été aussi contente d'avoir eu tort ! » s'exclama-t-elle en se remettant à caresser l'alpaga, comme pour le féliciter d'avoir des organes solides. Petit à petit, ses mains étaient de moins en moins tremblantes, et elle soupira doucement pour évacuer la dernière boule de stress qui s'était logée dans son estomac.

Je sais pas comment marche un scanner, donc, on va dire que ça marche bien comme ça :sisi:
Désolée c'est pourri, mais c'est dur de RP sur la zumba & balabalabalabélébélébélébélébélébélé

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Jeu 6 Sep - 15:49

Roméo n'avait jamais examiné d'Alpaca et n'était donc pas à 100% sur de lui, mais au final, cela restait un animal comme un autre, pas bien différent d'un chien, médicalement parlant. Il prit donc le scanner qu'il plaçait au dessus, allumant les "lampes" pour mettre l'appareil en route et voir les premières images apparaître à l'écran. « Regarde... » Il suivit le doigt d'Ozalee pour en arriver à la même conclusion qu'elle avec soulagement. Rien de perforé, celui qui laissait à présent de grande chance de s'en sortir. « Oh, j'ai jamais été aussi contente d'avoir eu tort ! » Roméo se tournait vers lui pour lui sourire, avant de couper l'appareil pour le reculer et prendre à nouveau place. Il prit ensuite des seringues pour endormir complètement l'animal autour de ses plaies, avant d'entreprendre de les refermer. « Dhuram était pas censé être de garde? » finissait-il par demander à Oz'. Certaines personnes aimaient être dans un calme plat lorsqu'ils "opéraient", Roméo lui avait tendance à parler de tout et de rien, sans pour autant perdre sa concentration. Au contraire, c'était un moyen de la garder.

Après avoir refermé la plaie qui lui semblait être la plus grave, il observait les suivantes avant de se décider sur celle qu'il allait entamer à présent. « Tu m'aides? » Pour l'avoir eut en stage, Roméo savait qu'elle en était parfaitement capable, et puis si personne ne la laissait jamais faire, elle ne risquait pas d'apprendre. « Tu devrais pas paniquer autant. Tu t'en es plutôt bien sortie, en considérant que c'est pas forcément ce qu'on a l'habitude de soigner et surtout que tu avais un malade pour te soutenir. » Il faisait allusion au propriétaire de l'animal, même si en un sens, Roméo comprenait parfaitement qu'il puisse être aussi inquiet, vu qu'il le serait lui aussi. Il continuait de s'appliquer à soigner l'animal avant d'enfin considérer que son travail était terminé. Il lui faudrait des soins journaliers plusieurs jours ainsi que des antibiotiques, mais Roméo était convaincu qu'il soit à présent sorti d'affaire & prêt à rentrer au pays, bien qu'il doute fortement que ce soit la première motivation de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Jeu 6 Sep - 23:06


Ozalee était soulagée de savoir que l'algapa n'avait pas d'organes perforés. Si ça avait été le cas, il aurait sûrement dû être opéré et sa vie aurait vraiment été en danger... Mais là, elle était rassurée et le sourire que lui adressa Roméo la conforta dans son hypothèse.

Silencieuse & attentive, Oz s'appliqua à ne pas se trouver sur le chemin de Roméo tout en observant le jeune homme refermer la plaie la plus importante qui jonchait le ventre de l'alpaga. Comme lorsqu'elle était en cours, elle nota avec attention les gestes du professionnel, jusqu'à ce qu'il prenne la parole. « Dhuram était pas censé être de garde? » lui demanda-t-il, faisant automatiquement hocher la tête d'Ozalee qui ne tarda pas à lui répondre d'une voix douce. « Il a eu une urgence et il a dû partir sur les lieux de l'accident. Il répondait pas sur son bipper, ni son portable... C'est pour ça que je t'ai appelé, je savais vraiment pas quoi faire.. » avoua-t-elle avant de baisser les yeux, légèrement honteuse. Sur le moment, elle n'avait pensé qu'à l'alpaga, mais peut-être Roméo dormait-il, ou était-il accompagné ? Elle n'avait vraiment pas réfléchi avant de le déranger en pleine nuit, et le fait qu'il soit venu à sa rescousse la faisait encore plus culpabiliser.

« Tu m'aides? » l'interrompit-il de nouveau dans ses pensées alors qu'elle 'observait faire. Levant les yeux vers lui, elle capta tout de suite la confiance qu'il lui adressait & hocha donc la tête : elle devait se reprendre, & ne pas le décevoir. Elle enfila donc elle aussi des gants et examina les différents fils pour recoudre elle aussi quelques plaies de l'alpaga. « Tu devrais pas paniquer autant. Tu t'en es plutôt bien sortie, en considérant que c'est pas forcément ce qu'on a l'habitude de soigner et surtout que tu avais un malade pour te soutenir. » Oz releva brièvement la tête vers le jeune homme pour lui adresser un léger sourire désolé avant de secouer doucement la tête. « Merci... Je sais que je devrais pas paniquer, je t'avoue que je me déçois un peu de pas avoir pu prendre le contrôle, mais... Un alpaga ! » s'exclama-t-elle avant d'adresser un regard affectueux à l'animal.

Ils finirent rapidement de soigner l'alpaga et Ozalee invita Roméo à retourner dans le hall. « Je peux t'offrir quelque chose ? J'ai pas grand chose à part du café ou du thé au citron mais je m'en veux un peu de t'avoir fait venir aussi tard... » dit-elle doucement en se mettant derrière sa chaise, à l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Lun 17 Sep - 21:07

Le jeune homme se moquait un peu d'avoir été réveillé en pleine nuit, mais ce qui expliquait l'absence de son collègue l'intriguait un peu. Il était de nature curieuse et ce depuis toujours, et espèrait sans doute une raison croustillante qui expliquerait son absence. Peut-être aussi parce que Dhuram consacrait sa vie entière à la clinique en délaissant complètement sa vie privée, ils avaient donc tous l'habitude de le taquiner à ce sujet. « Il a eu une urgence et il a dû partir sur les lieux de l'accident. Il répondait pas sur son bipper, ni son portable... C'est pour ça que je t'ai appelé, je savais vraiment pas quoi faire.. » Fin de sa brève soif de potins, il y avait une explications tout à fait logique, qui concernait comme toujours le boulot. Roméo souriait malgré tout à Oz' qui continuait visiblement à s'en vouloir de l'avoir dérangé alors qu'il n'y avait pas de quoi. « Moi qui le pensait en bonne compagnie... » Il haussait les épaules avec un sourire amusé avant de reprendre sa concentration et son calme pour terminer de recoudre l'Apalga. « Merci... Je sais que je devrais pas paniquer, je t'avoue que je me déçois un peu de pas avoir pu prendre le contrôle, mais... Un alpaga ! » Roméo posait son regard sur la bête, réalisant qu'il serait sans doute le seul alpaga qu'il soignerait dans sa vie en étant à New York. « Je pense qu'il y a 4 ans, j'aurais paniqué autant que toi tu sais. » Il avait lui aussi commencé après ses stages dans ce cabinet & avait souvent eut à appelé au secours dans les premiers temps, c'était toujours mieux que de commettre une erreur irrécupérable.

Une fois dans le hall, Roméo étirait chacun de ses membres, encore légèrement tendu après avoir été hôter de son lit si rapidement. « Je peux t'offrir quelque chose ? J'ai pas grand chose à part du café ou du thé au citron mais je m'en veux un peu de t'avoir fait venir aussi tard... » Il lui fit oui de la tête, s'excusant quelques secondes pour rejoindre le maître et le rassurer quand à l'état de son animal qui resterait encore 24 heures sous leurs surveillances, avant de rejoindre à nouveau Oz'. « Si mon numéro est dans le carnet d'urgences, c'est pour être utilisé, t'as pas à t'en vouloir. Et puis je t'en aurais voulu de soigner un Apalga seule! » Quoi que... son lit était vraiment confortable, mais soit. « Je ne dis pas non au café, et au fait que tu me tiennes éveillé, je n'vais pas rentrer pour quelques heures... » Ca lui permettait en plus d'éviter Nahla ce matin, au final c'était pas plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞ Mer 19 Sep - 1:28



« Moi qui le pensait en bonne compagnie.. » Un sourire amusé traversa brièvement les lèvres d'Ozalee, qui adressa un regard entendu à Roméo avant de secouer doucement la tête. Elle n'était pas du genre à en vouloir à quiconque pour quoique ce soit, mais pour le coup, elle aurait sûrement très mal pris que Dhuram soit avec une femme - ou un homme, il pouvait bien aimer qui il voulait - alors qu'elle se débattait avec les multiples blessures de l'un des animaux les plus originaux qu'elle ai jamais croisé - et pour quelqu'un qui avait passé son enfance dans une réserve néo-zélandaise, c'était beaucoup. « Je pense qu'il y a 4 ans, j'aurais paniqué autant que toi tu sais. » Oz lui adressa un sourire reconnaissant ; pourtant, en général, Ozalee n'était pas du genre à céder à la panique ! Au contraire, elle était la première à se montrer volontaire pour aider ou prendre le contrôle lorsque les choses semblaient s'envenimer. Là... Elle avait juste été dépassée par la race de l'animal & ses blessures particulièrement importantes & variées, et pour le bien de l'alpaga, elle avait préféré faire appel à un véritable vétérinaire plutôt que de risquer de le perdre en faisant une erreur ou en négligeant une blessure. « Si mon numéro est dans le carnet d'urgences, c'est pour être utilisé, t'as pas à t'en vouloir. Et puis je t'en aurais voulu de soigner un Apalga seule! » la rassura-t-il encore, appuyant ses pensées concernant le fait qu'elle avait eu peur d'être dépassée par la situation.

Bien vite, Ozalee lui proposa quelque chose à boire - c'était la moindre des politesses après que Roméo se soit levé au milieu de la nuit pour l'aider. « Je ne dis pas non au café, et au fait que tu me tiennes éveillé, je n'vais pas rentrer pour quelques heures.. » lui répondit-il, faisant légèrement grimacer Ozalee qui sentait sa culpabilité remonter en flèche rien qu'à l'idée de savoir qu'elle l'avait empêché de finir correctement sa nuit. « Je te fais ça tout de suite. » déclara-t-elle dans un sourire avant de se diriger dans une salle adjacente pour servir un café chaud au jeune homme, prenant le sucre & l'amenant avec elle de retour à la réception pour le laisser faire son mélange. A peine quelques secondes après son départ, elle était de retour, et elle entraîna Roméo en direction des sièges de la salle d'attente, beaucoup plus confortables. « Tu peux rester jusqu'au matin, je finis mon service à 7h, et après je vais voir mon petit frère. » l'informa-t-elle en lui tendant son café. « Tu travailles pas demain ? Enfin, si tu as besoin de sommeil, il y a toujours le lit d'appoint. » reprit la jeune femme, pas particulièrement désireuse qu'il aille dormir - il était rare qu'elle ai de la compagnie lors de son service - mais tout de même inquiète de le savoir debout toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞

Revenir en haut Aller en bas

roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-